Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 10:00

 

du 24 au 31 août 2013

8ème Festival de Pordic

 

 

 

 

 

Samedi 31 août 2013 | 20h30 | Centre Culturel Le Cap (Plérin)

BAROQUE & MODERNITÉ (II) : de Bach à Busoni, de Haendel à Brahms

Yedam Kim, piano

 

Ferruccio Busoni (1866-1924)

3 chorale préludes BV B27 (1898) (arrangements d’œuvres pour orgue de J.S. Bach)

(1. Komm, Gott, Schöpfer, BWV 667  – 2. Wachet auf, ruft uns die Stimme, BWV 645  –- 3. Nun komm' der Heiden Heiland, BWV 659)

Ferruccio Busoni (1866-1924)

Variations sur le prélude de Chopin Op.22 (Kind. 213a) (1922)

Frédéric Chopin (1810-1849)

Introduction et Rondo Op.16

Johannes Brahms (1833-1897)

Variations et fugue sur un thème de Haendel Op.24

 

Yedam Kim, jeune pianiste coréenne habituée de Pordic, nous proposera un autre parcours qui reliera le plus haut du baroque au romantisme le plus échevelé, avec des œuvres de Ferruccio Busoni, de Frédéric Chopin et les variations Haendel de Brahms.

 

 

 

Y-Kim_-autre_recadrage2.jpg

 

-> lire le parcours de Yedam Kim

 

 


 

Ferruccio Busoni (1866-1924)

 

- Qui était Ferrucio Busoni ? ->

- Quelques aspectss de Busoni ou La vie de virtuose (Virtuosenlaufbahn) ->

- Quelques lettres de Busoni ->

- Sur l'Esquisse d'une nouvelle esthétique musicale de Ferrucio Busoni ->

- Comment on jugeait Busoni en son temps (1906) ->

 

     

3 chorale préludes parmi les 10 BV B27 (1898) (arrangements d’œuvres pour orgue de J.S. Bach)

 

1. Komm, Gott, Schöpfer, BWV 667

2. Wachet auf, ruft uns die Stimme, BWV 645

3. Nun komm' der Heiden Heiland, BWV 659

4. Nun freut euch, lieben Christen, BWV 734

5. Ich ruf' zu dir, Herr, BWV 639

6. Herr Gott, nun schleuß den Himmel auf, BWV 617

7a. Durch Adam's Fall, BWV 637

7b. Durch Adam's Fall. Fuga, BWV 705

8. In dir ist Freude, BWV 615

9. Jesus Christus, unser Heiland, BWV 665 

 

 

         

 


Ferruccio Busoni (1866-1924)

 

Variations sur le prélude de Chopin (Kind. 213a) (1922)

 

Busoni a écrit cette oeuvre en 1884 et l'a reprise en 1922, à la fin de sa vie

 

 

    

 

 

 


Frédéric Chopin (1810-1849)

 

Introduction et Rondo Op.16

 

L’œuvre est écrite en forme de rondo, elle commence par une introduction passionnée en ut mineur, suivie par le thème principal joyeux en mi bémol majeur. Le deuxième thème est lui aussi plein de vie, mais un peu plus retenu que le premier. Pour conclure, le thème principal revient suivi d'une coda virtuose. L’œuvre est très variée et intéressante, mais difficile d’exécution. Elle dure environ dix minutes.

 

 

      

 

 

 


Johannes Brahms (1833-1897)

 

Variations et fugue sur un thème de Haendel Op.24

 

 

Le thème choisi par Brahms est un Aria emprunté à la première des trois Leçons pour clavecin que Hændel avait composé pour les petites princesses, filles du prince de Galles.

 

Hændel lui-même avait déjà traité cet Aria en variations mais assez petitement puisqu’il n’en avait tiré que cinq variations pour des élèves assez peu expérimentées à ce qu’il semble, et surtout avec les moyens restreints de la technique de clavier de l’époque. Or ici, non seulement Brahms en tire vingt-cinq variations et une fugue gigantesque, mais encore il fait faire à la technique de clavier un certain nombre de progrès extrêmement audacieux, demandant à l’instrument comme à l’instrumentiste des performances tout à fait inhabituelles même à l’époque romantique. En ce sens, on peut bien dire que cette œuvre est digne de son sujet, haendélienne comme elle l’est par ses dimensions, sa carrure, son mouvement sa puissance, sa musculature, un air de santé très typique du vieux maître classique.

 

Il y a donc entre l’œuvre de Brahms et celle de Hændel, une parenté spirituelle évidente et profonde. -> lire la suite du texte de Claude Rostand

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires