Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 15:57

 

 

FESTIVAL DE PORDIC—BAIE D’ARMOR 19– 24 août 2014

Combinant continuité et évolution, offrant un format plus modeste tout en cherchant une ouverture au-delà de Pordic, 2014 offre une image contrastée du Festival de Pordic—Baie d’Armor.


Continuité, d'abord dans les principes :

  1. La modestie des moyens ne doit pas mettre en cause la qualité des concerts proposés. Un exemple : le festival renonce cette année aux concerts avec piano ; 2014 se présente comme une année de vaches maigres, et il ne faut pas “insulter l'avenir”, à l'heure où bien des festivals de musique (surtout les petits comme celui de Pordic) sont en situation financière délicate.
  2. Offrir à tous la musique au meilleur niveau, quels que soient leurs moyens financiers. D'où le concert Pro-Bono (gratuit) du mardi 19 août, à St-Pierre de Pordic, concert Pro-Bono (gratuit), Les claviers du baroque III consacré par l'organiste néerlandais Christian Faddegon, titulaire de l'orgue de l'église luthérienne de la Haye (Pays-Bas) à la musique d'orgue en Europe du Nord autour de Jean-Sébastien Bach. Un programme aussi séduisant qu'exigeant : qui connaît Johann Kuhnau (1660-1722) le prédécesseur de Bach à Leipzig, et l'auteur de six sonates bibliques dont nous entendrons la première « combat entre David et Goliath » (1700), une vraie musique de film, écrite deux cents ans avant l'invention du cinéma ! Un concert où l'on pourra aussi confronter la Passacaille de J.S. Bach (1685-1750) à celle de son maître Dietrich Buxtehude (1637-1707) et peut-être découvrir Johann Christoph Kellner (1736-1803) et Jean-Adam Guilain (1680-1739)
  3. Trois concerts les 20, 21 et 24 AOÛT 2014 à la chapelle du Vaudic, au cadre champêtre (la chapelle est située presque au milieu des vaches) et à l'acoustique exemplaire. Si les prix sont modestes : 14 € par concert, tarif réduit 7 € pour les demandeurs d’emploi et les personnes handicapées), gratuit pour les enfants de moins de 15 ans, un passeport intégral 3 concerts à 30 €, la musique et les interprètes se situent au meilleur niveau.

Le 20 Août 2014 à 20 heures  CORDES EN TRIO Marc Bouchkov, violon, Adrien Boisseau, alto, et Léonard Frey-Maibach, violoncelle, dans le Divertimento KV 563, un chef d'oeuvre de Mozart, fondateur du genre, suivi du trio n° 1 de Hindemith, une oeuvre méconnue, à la fois révolutionnaire et fidèle au passé, qui illustre le mot de Jaurès, „c'est en allant vers la mer que le fleuve reste fidèle à sa source“.

 

Le 21 Août 2014 à 20 heures EXODE(S) : musique vocale sacrée a capella, du Haut moyen âge à aujourd’hui. L'Ensemble Lunaris : Anaïs Bertrand (Chant), Mélusine de Pas (Viole de Gambe / Chant) et Eva Zaïcik (Chant), avec Victor Toussaint (Percussions) chantent des œuvres dela grande Hildegard von Bingen (1098-1179), de Diego Ortiz (1510-1570), de Roland de Lassus (1532-1594), un musicien prolifique, européen avant la lettre, né à Mons (aujourd'hui en Belgique) travaillant en Italie et terminant sa carrière à Munich. La musique a capella, délaissée par les compositeurs des XVIII et XIX siècles, retrouve sa place au début du vingtième siècle. Illustrée par la Messe à trois voix a capella d'André Caplet (1878-1925) la musique a capella existe (et comment !) avec Exode(s) de Raphaël Mas(né en 1984-).


Le 24 août à 20 heures SCHUBERTIADE EN QUATUOR par le Quatuor Adelys. Le festival se terminera par un hommage à Franz Schubert (l'auteur de La truite, La jeune fille et la Mort, la Symphonie inachevée, etc.) avec le Quatuor à cordes no 12 Quartettsatz, le Quatuor no 13 Rosamunde et Trois menuets, peu connus. Une Schubertiade, c'était un concert privé donné par Schubert pour ses amis.

 

Ce sera la soirée de clôture du festival. L'ouverture du festival, c'est pour aujourd'hui : le festival change un peu de nom pour s'appeler désormais festival de Pordic—Baie d’Armor. Une façon de préciser son identité ; combien sont-ils qui confondent encore Pordic 22590 et Pornic 44210 ? Une façon aussi d'ouvrir l'avenir à d'autres concerts situés dans d'autres lieux de l'agglomération de Saint-Brieuc. L'avenir reste à écrire....

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires