Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 18:20

Brittany Mélodies :

2002-2012, 10 ans de musique classique à Pordic

 

7ème Festival de Pordic

du 21 au 26 août 2012 

 

 

 

JEUDI 23 AOUT |20h30| Chapelle du Vaudic

 

Le luth baroque, promenade en Europe

par Mauricio Buraglia, luth baroque

 

Charles Mouton (1617−1699 ?)

Pièces dans le ton de la chèvre (fa# min)

 

Jaques Gallot (? −1690 ?)

Le « vieux Gallot de Paris », Pièces en fa# mineur

 

Sylvius Leopold Weiss (1687−1750)

Suite en la majeur du manuscrit de Dresde

 

Mauricio Buraglia nous fera découvrir l’art du luth, un art de cour par excellence, en nous menant de la France de Louis XIV, qui était un bon joueur de luth lui-même, jusqu’à l’Allemagne du XVIIIème siècle, dans la Prusse de S.L. Weiss, l’ami de J.S. Bach.

 

 


Mauricio Buraglio Mauricio Buraglia a étudié la musique depuis son adolescence, puis s'est passionné pour les instruments dits " anciens ", qu'il a travaillés de manière approfondie depuis plus de vingt-cinq ans. C'est ainsi qu'il  a commencé par construire son premier Théorbe, et poursuivi son travail en autodidacte avec des conseils de luthistes : Hopkinson Smith, Paul O'dette, Konrad Junghanel, Guy Robert, Antony Bailes.

A partir d'une conception humaniste des rapports entre les différents Arts et Métiers, Mauricio Buraglia a entrepris une recherche sur l'interprétation des différents luths à travers des périodes allant du XVe siècle au XVIIIe Siècle.

Aussi, pratique-t-il le Luth Renaissance, l'Archiluth, le Théorbe ou Chitarronne, ainsi que le Luth Baroque qui s'utilisera jusqu'à l'époque " Galante ". Il s'est également intéressé à la facture des cordes anciennes, et a réalisé des cordes selon une esthétique du timbre et de la couleur propres aux instruments d'époque.

Il joue comme luthiste dans plusieurs ensembles de musique baroque notamment : La Grande Écurie et la Chambre du Roy, l'Ensemble baroque de Limoges, Musica Barocca of London, l'Ensemble européen William Byrd, l'Ensemble baroque de Nice, l'ensemble Stradivaria, Capriccio Stravagante, La Maîtrise de Caen, Akademia, Cori spezzati, A Deux Violes Esgales, Le Nouvel Orchestre Philharmonique, l’Orchestre de l'Opéra de Nancy, l’Orchestre Philharmonique de Liège, l'Orchestre National de Lille, l’Orchestre de l'Opéra de Marseille, l'Académie Sainte Cécile, l'Ensemble Marin Marais, A Sei voci et l'Ensemble Matheus.

Mauricio Buraglia a participé à plus de 50 enregistrements en Soliste ou Continuiste dont certains primés par la critique, et s'est produit en concert et Récital en Europe, en Amérique du Sud, aux États Unis, en Chine, en Afrique et au Japon.

Il a composé, pour le théâtre du Campagnol, la musique de " l'Impresario de Smyrne " de Goldoni, ainsi que pour le théâtre des Amandiers, celle du " Conte d'hiver " de Shakespeare. Il a dirigé les Opéras Acteon de Charpentier et Didon et Enée de Purcell avec les Chœurs et l'Orchestre de l'Ecole Centrale. Il  a donné et accompagné des Master Classes avec des Chanteurs tels que Guillemette Laurens, Isabelle Desrochers, Montserrat Figueras.

Il se produit depuis une dizaine d'années au Musée de la Musique dans le cadre de Concerts Conférences sur le luth, l'organologie et l'Histoire de la Musique.

Il a également joué dans certains films dont « L'allée du Roy », « Tous les matins du Monde », « Marie- Antoinette » et « Tous les soleils ».

 

 

Consulter le site de Mauricio Buraglia.

 

 

 


 

Charles Mouton (1617−1699 ?)                                   -> biographie 

Pièces dans le ton de la chèvre (fa# min)

 

 


 

Jaques Gallot (? −1690 ?)                                             -> biographie 

Le « vieux Gallot de Paris », Pièces en fa# mineur

 

 


 

Sylvius Leopold Weiss (1687−1750)                          -> biographie

Suite en la majeur du manuscrit de Dresde

 

 

Le Handlexicon oder Kurzgefaßtes Wörterbuch der schönen Wissenschaften und freyen Künste a été publié par Johann Christoph Gottsched en 1760 à Leipzig. Voici ce qu’il dit du luth et de Weiss :

 

Le Luth est un instrument à cordes pincées par les deux mains. Dans un premier temps, l'instrument avait six cordes doubles, puis, surtout avec Silvio Leopold Weiss, il a acquis une autre forme. Grâce à son harmonie, son côté agréable et sa capacité à s'accompagner lui-même, il peut être un passe-temps pour les solitaires. Mais il peut également être utilisé dans les plus grands concerts, s'il a 13 choeurs (cordes) et est théorbé. Ce sont les Gaultiers qui, en France, étaient les plus célèbres joueurs de luth à la fin du siècle dernier. L'Allemagne honorera Weiss pour l'éternité comme le second père et le plus grand maître du luth. Il semble que cet instrument ne soit pas assez facile et bruyant pour l'insouciance française, alors qu'en Allemagne on l'apprend dès son plus jeune âge. (Handlexicon, c.1004f)

 

(Source : Handlexicon, c.1644f)

    

En savoir plus sur le luth ->

 

On peut aussi consulter  http://www.slweiss.com/ .Ce site multilingue est extrêmement riche. Mauricio Buraglia y a contribué.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires