Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 18:30

Brittany Mélodies :

2002-2012, 10 ans de musique classique à Pordic

 

7ème Festival de Pordic

du 21 au 26 août 2012 

 

 

 

MERCREDI 22 AOUT | 20H30 | Chapelle du Vaudic

 

Jean-Baptiste Lully à Versailles, Louis XIV et le Baroque sacré

par l’Irish Chamber Choir of Paris, chœur féminin dirigé par Jean-Charles Léon, clavecin

 

Artus Aux-Cousteaux (1590 ? −1656)

Messe ad imitationem moduli Grata sum harmonia (1647)

 

Jean-Baptiste Lully (1632−1687)

Petits motets

 

détails du programme :

 

François Couperin (1668-1733)

L’Art de toucher le clavecin, 1er prélude

 

Jean-Baptiste Lully (1632−1687)

Regina cœli

 

Artus Aux-Cousteaux (1590 ? −1656)

Kyrie - Christe - Kyrie

Gloria

 

Jean-Baptiste Lully

O sapientia

 

Daniel Danielis (1635-1696)

Adoro te

 

Louis Couperin (1626-1661)

Chaconne de la suite en Fa

 

Jean-Baptiste Lully

Anima Christi

Salve Regina

 

Artus Aux-Cousteaux

Agnus Dei

 

Henry Purcell (1659-1695)

Crown the Year

Ground in gamut

An evening hymn

 

Jean-Baptiste Lully

O dulcissime

Dixit Dominus

 

 

Le baroque français contribuera à structurer le baroque européen (voyez l’ouverture à la française de J.S. Bach, avec ses danses bien françaises, Courante, Gavotte, Passepied, Sarabande, Bourée (sic), Gigue etc… )
Plus spécifiquement dans la musique sacrée versaillaise, la liaison entre le texte et la musique, et le soin de la prosodie des pièces chantées, le respect du chant, crée, comme disait le R. P. Mersenne, l'orateur harmonique : l'orateur, c'est celui qui se sert du texte pour convaincre.

 


 

Pordic-27082008b_241--c-NathalieGiraud.jpgJean-Charles Léon, chef de Chœur fondateur de l’Irish Chamber Choir of Paris, est professeur agrégé, musicologue, chercheur associé au Centre de Musique baroque de Versailles. Spécialiste des sources musicales de la période baroque, il propose, à travers ses nombreuses transcriptions et programmes de concert, des techniques de lectures novatrices exposées dans diverses revues musicologiques, lors de colloques ou de conférences. Il édite la musique des maîtres de musique méconnus de la période baroque dans la série Polyphonies sacrées qu’il dirige au Centre de Musique baroque de Versailles, et avec Christophe Corp et La Sinfonie d’Orphée, à Tours. Jean-Charles Léon édite l’intégrale de l’œuvre de Nicolas Formé, sous-maître de musique d’importance de Louis XIII dans une édition scientifique.

En 2009, il prépare le programme et dirige la recréation de la Céciliade, d’Abraham Blondet et de Nicolas Soret (1609), à la Chapelle de la Salpétrière, à l’occasion de l’édition de la pièce en collaboration avec Charlotte Bouteille-Meister, sous la direction de Christian Biet et Marie-Madeleine Fragonard : Tragédies et récits de martyres en France (fin XIVe – début XVIIe siècles, aux éditions des Classiques Garnier). Il édite également, avec Martial Poirson, Cendrillon de La Ruette, aux éditions Espace 34 en collaboration avec Judith Le Blanc et Jeanne-Marie Hostiou.

Chef de chœur, il crée l’Irish Chamber Choir of Paris au Centre Culturel Irlandais de Paris en 2004 avec lequel il fait de nombreux concerts. Il collabore avec des ensembles prestigieux (A Sei Voci, Maîtrise de Notre Dame). En juin 2007, il est invité au colloque Vivaldi, Passo e futuro, organisé par la fondation Cini à Venise, où ils présentent leurs recherches communes ainsi que les recherches qu’il mène avec Philippe Foulon sur les instruments de musique disparus

 

 

L'Irish Chamber Choir of Paris, chœur de chambre du Centre Culturel Irlandais de Paris, a été créé en octobre 2004. Il a pour vocation de développer les échanges culturels entre l’Irlande et la France. Il regroupe des chanteuses amateurs de bon niveau sélectionnées sur audition, acceptant de s’engager dans un travail musical personnel et collectif rigoureux. L’ensemble ne comprend que des voix de femmes, formation rare qui a un répertoire de musique ancienne ou contemporaine important mais fort peu exploité.

Depuis septembre 2006, le chœur reçoit une formation vocale donnée par Martina Cuvereau- Niernhaussen.

L’ensemble propose chaque année une programmation de concerts dont la qualité, en constante progression, est maintenant reconnue. Les programmes abordés sont essentiellement axés sur la musique de la période baroque. Ils abordent également la musique contemporaine irlandaise.

L’ensemble a vocation à participer à la vie du Centre Culturel Irlandais de Paris, et aux événements qui y sont organisés. Il se produit également dans d’autres lieux. Il se veut un modèle de collaboration inter-culturelle.

En 2006, l’Irish Chamber Choir of Paris a participé aux commémorations du centenaire de Samuel Beckett. À cette occasion, deux compositions contemporaines ont été commandées à des compositeurs français et irlandais : Dominique Probst et Jane O’Leary.

En 2009, il a participé à la recréation de la Céciliade, d’Abraham Blondet et de Nicolas Soret, à la Chapelle de la Salpétrière, à l’occasion de l’édition de la pièce par Charlotte Bouteille Meister et Jean-Charles Léon sous la direction de Christian Biet et Marie-Madeleine Fragonard : Tragédies et récits de martyres en France (fin XIVe – début XVIIe siècles, aux éditions des Classiques Garnier).

En 2010, l’Irish Chamber Choir of Paris a effectué son premier voyage en Irlande et a chanté à Dublin et Galway. En 2012, il a reçu le chœur de Galway Cois Cladaigh.

 

  Dessus I

  Dessus II

  Bas dessus

  Marie Farge

  Marion Guyot

   Judith Le Blanc

  Mireille Patrois

  Catherine Treilhou-Balaudé

  Marie-Françoise Dromigny

  Ayako Kondo

  Audrey O'Reilly

  Yolaine Tardy

  Joëlle Brun-Cosme

  Sibylle Ducheine

  Nicole Paramythioti

  Catherine Paufichet

 

 




Arthus Aux-Cousteaux (1590 ? −1656)                        -> biographie

Messe ad imitationem moduli Grata sum harmonia (1647)

 

En savoir plus -> 

     

 


 

Jean-Baptiste Lully (1632−1687)                                  -> biographie

Salve ReginaRegina Cœli laetare, Dixit Dominus, Anima Christi (programmation en cours)

 

 

En savoir plus sur les petits motets et le latin ->

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires